Col des EvettesLac du Grand Méan 
Les lacs Giaset
Lac du grand Méan
Col des Evettes
Glacier d'Arnès
Mont Froid
Fort de la Turra
Fort de Malamot
Pointe des Cerces
Lac de Savine
Col d'Ambin
La Belle Plinier
Tour du Gd Argentier
Col de la Roue
Mont Thabor
Col des Sarrasins
Col du Cheval Blanc
Col des Bataillères
Col des Marches
Les Grands Lacs
Lacs des Glaciers
Col des Béraudes
Grand Galibier
Col de la Ponsonnière
Col des Cerces
Aiguille de l'Epaisseur
Croix des Têtes
Gd Perron des Encombres
Col du Bonhomme
Mont Charvin
Glacier de l'Etendard
Col de la Croix
Cheval Noir
Col de Montjoie
Le Grand Arc
Hors parc de la Vanoise
Le dôme des Ecrins
Après avoir pris une  bonne suée, c'est l'arrivée entre  les deux sommets. Une petite pause s'impose et l'appareil  photo remplit sa tâche, ne pas oublier d'amener un jeu de piles de rechange, ce serait vraiment trop dommage de redescendre en bougonnant (j'ai connu ça). En plein centre du panorama, le sommet Est dans toute sa splendeur.
Après avoir passé  le  col Termier,  face au roc  du  même  nom, avec en arrière-plan les Ecrins, la Meije, le col du Lautaret.
Face à la Meije
Si vous avez déjà "crapahuté" dans le secteur au gré  des randonnées que je propose, vous pouvez  reconnaître  la piste qui mène aux  Mottets et  au col des Rochilles, deviner le col des Cerces et le lac  que l'on voit.
Le Mont Thabor et son pic
Le sommet Est au premier plan à droite et le sommet Ouest caché derrière lui.
En continuant de découvrir ce qui nous entoure : le col du Galibier, les Aiguilles d'Arves                                                                Mais !!!  ne serait-ce pas le Mont Blanc ?
Après avoir contourné le lac par la gauche (fin août c'est plutôt une flaque)
Cliquer sur la vignette pour la visualiser en panorama sur une page
Accès  du  magnifique  circuit   du  jour  par  Saint Michel  de  Maurienne , puis  prendre la direction du col du Galibier. Après avoir passé celui du Télégraphe , Valloire, continuer en   direction  du  col  jusqu'au  lieu-dit   "Plan Lachat " qui  se  trouve  8 km  avant  le  Galibier.
Prendre la  piste militaire  jusqu'aux granges des Mottets. De là , suivre le sentier à droite en direction du lac des Cerces, puis du col de la Ponsonnière.
 
Carte IGN 3535 OT           (Voir parcours)
 
Alt. Plan Lachat                 : 1987 m.
Lac des Cerces                : 2410m.
Col de la Ponsonnière    : 2613 m.
Col Termier                       : 2898 m.
Grand Galibier (Ouest)    : 3228 m.
Dénivelé                             : 1241 m.
Temps                                : 4h à 4h30h. (aller)
 
Voir carte accès parking
Grand Galibier
Il y a une vie après le vélo. Si les pentes du Galibier sont mondialement connues pour l'évènement  que représente  "le Tour de France cycliste" et ce col myhtique que  tout  amateur de  ce sport  rêve de gravir un jour; le randonneur, skieur ou tout autre passionné de  la montagne attendra que le calme revienne pour profiter pleinement des  trésors cachés et à découvrir qui se situent autour.
.
Le Grand Galibier dont il est  question, se situe à  l'Est du col. C'est une "merveille", le  qualificatif  n'est  certainement  pas  exagéré à mon avis. Situé  dans le  massif  du Mont Thabor, également  nommé massif des Cerces, il culmine  à  3228 mètres  d'altitude  (sommet Ouest)  et  3219 mètres (sommet Est), ce qui en fait  le sommet le plus haut du secteur,  puisque  le Mont Thabor, son plus proche voisin qui  vient le plus facile- ment à l'esprit est plus bas de 50 mètres.
Le début de la description de ce parcours se situe au col de la  Ponso- nnière  dont  vous  pouvez consulter  l'accès  sur  une  autre  page.  Les informations  concernant  le  temps, le dénivelé, seront notées  avec  le  départ du parking de Plan Lachat.
                                                                                          De gauche à droite : Les Aiguilles d'Arves, le sommet Ouest, le sommet Est.  
Il est  des  appellations qui  sont amplement  méritées car, ce Galibier  auquel  on a ajouté  Grand  devant  a  un nom  qui n'est  pas usurpé, Grand  par son altitude, grand par les magnifiques couleurs de ses roches, sa position centrale qui permet de voir tous ces sommets dont tout  le monde a un jour entendu vanter  les beautés et qui, enfin rend grand le randonneur qui parvient à son sommet, car il est accessible, mais il est quand même coriace l'animal.
Il convient  de  signaler  qu'à  partir  du  col de  la  ponsonnière, le  parcours devient plus difficile, le dénivelé plus important et ce circuit, à mon avis, sera donc réservé à de bons randonneurs. Les autres  pourront  aller  jusqu'au  col  Termier  qui  est  déjà  une  belle destination.  
Après avoir  passé la  première petite rampe, on arrive au dessus du Lac Blanc que l'on peut voir sur le pano ci-dessus. Peu de temps après, une montée assez raide serpente à travers les rochers  sur un bon sentier. Passé  ce  raidillon, on  arrive  au  col  Termier, photo de droite.
A partir du col, ne pas  prendre à droite, sinon  on  arrive  dans  les  barres rocheuses et l'on  cherche sans  arrêt un  passage, donc suivre  le sentier à gauche  du  petit  lac et  il vous amènera directement au pied  de la montée. Là, on prend  son temps  face à cette impressionnante rampe, en suivant  le sentier qui  zigzague jusqu'à  l'altitude 3121 m et ensuite le passage qui existe afin de rejoindre le sommet Ouest se situe entre les deux sommets. A partir de ce moment, les mains  sont aussi  sollicitées  que  les jambes, et en cherchant bien, on trouve ce passage qui  va nous mener au but  final. La récompense que l'on attend, et l'on n'est pas déçu comme vous allez pouvoir le constater avec les photos qui vont suivre.