Ouille Noire Pointe des Fours Col des Pariotes Col du Carro Col des Pariotes Pte des Fours Ouille Noire Lac de l'Arpont Circuit des lacs Pte de Lanserlia Col de la Rocheure Col de la Leisse Col de la Vanoise Lac Chasseforêt Col des Evettes Col du Carro Tête Noire Col de Chavières Col Ravin Noir Râteau d'Aussois Gd Chatelard Pte de Bellecôte Lac du Génépy Pte de l'Observatoire Roc des Corneilles Lac de Chasseforêt Col de la Vanoise Col de la Leisse Col de la Rocheure Pointe de Lanserlia Circuit des lacs Lac de l'Arpont Roc des Corneilles Pte de l'Observatoire Lac du Génépy Pte de Bellecôte Le Grand Chatelard Râteau d'Aussois Col du ravin Noir Col de Chavière Tête Noire Parc de la VanoiseGrand Chatelard
Départ du parking de la Carrière où il vous faudra laisser votre véhicule. Carte IGN 3534 OT Voir Parcours Alt départ : 2020 m. Alt Arrivée : 2770 m. Dénivelé : 750 m. Temps : 2h30 à 3h (aller) Voir Accès parking Le passage à travers le sentier est parsemé de fleurs diverses, que l'on se contentera de photographier seulement.
Quelques petits panoramas pour terminer le visu de la sortie. Comme je l'ai dit, vous pouvez faire le tour du Grand Chatelard ou, peut-être choisirez-vous l'option qui a été la mienne, c'est à dire, redescendre par le même endroit et continuer sur le sentier qui vous mènera au-dessus du refuge de la dent Parrachée, et de là, redescendre au parking. Le refuge de la dent Parrachée. Vous pouvez aussi aller jusqu'au refuge de la Parrachée, monter un peu en diection du lac du Génépy, et, peu après le refuge, prendre un petit sentier sur la droite, qui vous mènera encore plus simplement au Grand Charelard.
Le dessus du "chapeau" que l'on aborde par sa gauche pour aller au bout (cairn apparent).
Arrivée au col.
Quelques petites nappes d'eau sur le parcours
La Fournache s'éloigne.
En face, le sentier à suivre; à gauche juste avant de passer les chalets, un autre sentier existe à partir de la Dent Parrachée. Ensuite continuer sur la gauche, jusqu'à récupérer le sentier qui vient du refuge de la dent Parrachée. Le massif est contourné pour arriver au col du Grand Chatelard.
Au bout de trois petits quart d'heure de marche,on longe le ruisseau de la Fournache et on a déjà une vue sur le Grand Chatelard, à gauche du ruisseau sur la photo. On peut aussi, toujours en longeant le ruisseau, prendre à droite en direction des pistes de ski puis, à la jonction de celles-ci prendre immédiatement à gauche de manière à longer encore le même ruisseau jusqu'au télésiège de la Fournache. Pour ma part, ayant fait les deux cas, je préfère continuer en direction du refuge de la Fournache, car le pays- age est tout de même plus agréable. Suivre le sentier qui passe à proximité du refuge et continuer vers les chalets. Une fois aux chalets, regarder face à vous en direction du Grand Chatelard afin de repérer le chemin qui démarre un petit peu plus loin au bout de la partie plane et qui démarre fort, mais pas de souci, il va se calmer et reprendre un dénivelé des plus corrects. Ci-dessous; arrivé à côté du télésiège de la Fournache, face à un des chalets, avec à l'arrière la pointe de l'Echelle, Rateau d'Aussois, col de la Masse.
Aussois puis barrages et parking de la carrière. Imaginez un chapeau melon posé au sol, eh bien vous avez tout simplement le Grand Chatelard devant vous. Mais voilà, il n'est pas posé n'importe où, il a droit à un cadre prestigueux, ce qui en fait un attrait supplémentaire. Sa position devant la Dent Parrachée, face au Rateau d'Aussois, la pointe de l'Echelle, la retenue de Plan d'Amont, la Fournache, et tous les sommets environnants lui donnent un sacré cachet, et tout comme la forme que j'évoque plus haut, vous pouvez même en faire le tour. Si vous avez déjà effectué comme randonnées, le lac du Genepy, la pointe de Bellecôte, vous aurez donc à prendre le même itiné- raire de départ. Cette randonnée s'adresse à tous et ne présente pas de difficulté particulière. Vous pouvez envisager de la réaliser en compagnie d'enfants, pas trop jeunes tout de même et qui ne rechignent pas à la marche. A droite, le début du sentier à suivre, après avoir grimpé cette abominable large piste d'où, si l'on s'en écarte un peu, permet de réaliser des vues comme celle ci-dessous.