Col de Rochilles Le Col - Polset Barrage de Plan d'Aval Fort Marie Christine Les chalets de la Buffaz Vallée d'Avérole Bonneval - l'Ecot Le col - Polset Barrage Plan d'Aval Fort Marie Christine Chalets de Beaune Châlets de la Buffaz Village d'Avérole Refuge du Vallonbrun Bonneval - Ecot Col des Rochilles SardièresSardières
Une randonnée plutôt facile dans un agréable décor (un de plus) à Sardières. Les grands discours sont inutiles ainsi que les appréciations de temps, puisqu'il sera celui qui vous conviendra, n'étant jamais très loin du village, vous pourrez donc l'organiser à votre manière. Je me contenterai de vous détailler en gros la façon dont j'ai procédé. Pour celles et ceux qui ne connaitraient pas Sardières; il suffit de prendre Aussois depuis Modane, traverser la station et continuer en direction de Termignon. Sinon, vous pouvez faire la boucle (en voiture), depuis les environs de Termignon, à Sollières-Sardières, c'est ce que j'ai fait et la première photo ci-dessous montre l'arrivée à cette petite station spécialisée dans le ski de fond. Un parking se trouve à proximité de l'église, je vous suggère de vous y arrêter et de démarrer en traversant le village dans sa longueur, sur la droite des habitations que l'on voit; rejoindre les pistes de fond en évitant de trop s'attarder sur elles, de manière à ne pas gêner les skieurs et d'âbimer les pistes, en prenant comme direction le monolhite d'Aussois. À proximité du monolhite, j'ai bifurqué sur la droite, au bord d'une piste qui revient sur la station. Je ne suis pas allé jusqu'au monolhite, étant parti l'après-midi, ce n'était pas le meilleur moment pour ça, puisqu'à cette période de l'année, le soleil bascule très rapidement derrière les sommets et ce n'est pas très intéressant de s'y rendre dans ces conditions. Ayant pris la piste qui revient sur la station, vous trouverez après un quart d'heure de marche environ, un petit sentier qui part sous les pins à votre gauche, c'est le "sentier des biches", très agréable à parcourir avec le soleil en étoile à travers les branches, un secteur des plus calmes que je n'ai pas suivi jusqu'au bout, étant arrivé à peu près au-dessus du village, un passage jusqu'alors ignoré du soleil m'a plongé dans un décor dont je n'aurai jamais osé rêver; ignoré du soleil, parce que les branches étaient toutes couvertes de givre qui avait tout figé et en jouant avec le soleil qui apparaissait par endroits pour des étincellements de toute beauté. J'ai donc pris directement à droite ce sentier à 45° qui m'a ramené tout doucement au bord des pistes que je sentais de plus en plus proches, grâce aux voix des skieurs qui étaient certainement très loin d'imaginer le fabuleux décor qui se trouvait tout près d'eux. Cette petite sortie m'a pris environ 2 heures et, je suis arrivé à hauteur du village au meilleur moment, quand le soleil commence à décliner, quand la lumière est la plus belle pour les photos, ce dont je ne me suis pas privé.
Sardières Refuge de Vallonbrun les chalets de Beaune