Le Col - Polset
les chalets de Beaune
Fort Marie Christine
Les chalets de la Buffaz
Barrage de Plan d'Aval
Refuge de Vallonbrun
Sardières 
Sardières
Col de Rochilles
Vallée d'Avérole
Bonneval - l'Ecot
Bonneval - l'Ecot
Les bonnes choses ayant une fin, je vais laisser reposer l'appareil photo jusqu'à la prochaine fois, en espérant vous avoir donné envie de faire un tour dans ce petit bout de paradis.
Je me suis arrêté à l'Écot, mais il est évident qu'après le hameau, en direction de la Duis par exemple, la randonnée peut se poursuivre toujours dans un superbe décor. De retour au pont de la Lama, le traverser et prendre au bout à gauche, passer dessous en suivant les traces que, pour ma part j'ai trouvé déjà toutes faites et qui permettent d'être au plus près de l'eau, les pieds sur un sentier bien damé, avec l'eau qui coule et des sculptures naturelles de glace tout autour.
À peine après avoir faits les premiers pas, l'appareil photo est déjà en action; le pont de la Lama est assez vite en vue et pour le retour il faudra le traverser pour s'approcher du lit de l'Arc comme prévu. Pour l'instant, continuer tout droit et peu de temps après le hameau de l'Écot est en vue.
Vous pourrez commencer votre randonnée depuis Bonneval sur Arc si le coeur vous en dit, le village lui-même étant déjà loin de dépareiller d'une part et il sera sans doute plus facile de garer votre véhicule, plutôt que de tenter d'aller jusqu'au parking à l'extrémité de Tralenta qui n'est pas loin; car selon l'heure de votre arrivée, il serait étonnant d'y trouver de la place. Le départ de la balade que j'ai utilisé étant justement le bout de ce parking, vous constaterez par vous-même.
La majeure partie du parcours se déroule sur un terrain quasiment plat et mis à part 2 ou 3 petites montées, c'est à mon avis assez facile. Bonneval se situant à 1790 m. et l'arrivée à l'Écot à 2027 m., ce qui fait que sans vous presser, le temps de marche sera assez bref. La montée que je détaille s'effectue par la gauche de l'arc pour la montée et au plus près de l'eau  sur la rive opposée pour le retour.
Nul besoin de grandes explications pour décrire cette superbe randonnée à la limite de la vallée. Une fois que je vous aurai expliqué que le moment le plus adapté pour la réaliser se situe alors que le mois de février est déjà bien avancé. Si je vous dis cela, c'est en pensant à la température qui ne pourra qu'être meilleure, aux jours qui sont un peu plus longs vers cette date et surtout du fait que le soleil vous accompagnera toute la durée de votre circuit; car il faut savoir qu'avant cette date et d'après les commentaires de certaines personnes qui y sont allées, le soleil n'y fait qu'une timide apparition qui n'excède pas 1 heure et la température dans ces conditions descend très bas, si l'on décide d'y aller trop tôt.