Col des EvettesLac du Grand Méan 
Les lacs Giaset
Lac du grand Méan
Col des Evettes
Glacier d'Arnès
Mont Froid
Fort de la Turra
Fort de Malamot
Pointe des Cerces
Lac de Savine
Col d'Ambin
La Belle Plinier
Tour du Gd Argentier
Col de la Roue
Mont Thabor
Col des Sarrasins
Col du Cheval Blanc
Col des Bataillères
Col des Marches
Les Grands Lacs
Lacs des Glaciers
Col des Béraudes
Grand Galibier
Col de la Ponsonnière
Col des Cerces
Aiguille de l'Epaisseur
Croix des Têtes
Gd Perron des Encombres
Col du Bonhomme
Mont Charvin
Col de la Croix
Hors parc de la Vanoise
Cheval Noir
Col de Montjoie
Le Grand Arc
Glacier de l'Etendard
Ce  secteur  se  situe au croisement  des  vallées de la  Maurienne et de  la Tarentaise et le sommet est visible depuis Chambéry et Albertville. Accès au parking: à Aiguebelle, prendre Randens, continuer  en  direction  d'Argentine  jusqu'à  la  Maladière, d'où  vous  prendrez  à gauche, afin  d'aller  dans  un  premier   temps à   Montsapey  que  l'on  traverse; depuis  un moment, la  direction du  Lac  Noir est  indiquée  et après  Montsapey  prendre  la montée à gauche, direction Fontaine du loup. La route devient  moins bonne et se transforme ensuite  en  piste assez correcte qu'il faudra suivre jusqu'au parking du Chanrivet (alt. 1700 environ)
Je vous propose d'effectuer ce circuit en  boucle, depuis le  parking, descendre légèrement sur le sentier et après  un petit  quart  d'heure  de  marche, un panneau indique 2 directions pour vous rendre au lac. Le sentier  de gauche  qui  passe par  le Char de  la Turche est un peu plus long de 15 mn. et est  très fréquenté  (photo haut gauche), nous décidons de faire à part et nous prenons  la direction du  Pas des  Chèvres que  nous atteignons rapidement sur un sentier des plus agréables. Au pas des Chèvres, il va falloir descendre un peu dans un passage rocheux assez bref que l'on contourne. On aperçoit un sentier un peu plus bas, ne pas chercher à le rejoindre et une fois sorti de ce pas, on retrouve bien le bon qui monte Ce ne sont pas  les myrtilles qui manquent et  nous n'hésitons  pas à faire quelques haltes afin de les goûter. Une fois passé le  Pas des Chèvres, nous avons déjà  vue sur le Petit et le Grand Arc mais, ce n'est encore pas la porte à côté, photo du dessous.
Les photos représentent  l'arrivée au Pas  des  Chèvres et ci-contre, une fois avoir dépassé le Pas des Chèvres, une vue face au mont Bellacha.
Cette vue au-dessus du lac montre la crête que l'on suivra pour le retour. Le petit pic que l'on voit à gauche du lac est le Char de la Truche (2010m). Ce passage permet d'avoir immédiate  ment au-dessous, une  vue sur  Aiguebelle, la  vallée de la Maurienne avec sa  rivière  l'Arc.  Mais pour l'instant, après être passés à  proximité du petit  lac Pieru (2209), nous continuons à grimper en nous maintenant sur la gauche, afin d'examiner la vue depuis le Petit Arc et nous ne sommes pas déçus, d'aussi loin que notre vue peut porter, on énumère tout ce que l'on distingue, en pensant que plus haut ce sera encore mieux.
Finalement, du lac, jusqu'au pied du Grand  Arc, il aura fallu une bonne heure de marche et  son sommet est vraiment tout près; son accès commence par un raidillon très bref il faut compter une demi heure à peine depuis le petit col formé entre les deux pour y être.
Quelques vues depuis le Petit Arc: Une petite halte pour se reposer et permettre aux appareils photos de chauffer, car l'endroit est absolument magique.  
Exemple de gauche à droite sur le panorama, vue sur le massif de la Lauzière, à son pied, le début de la  vallée de la  Maurienne puis, la chaîne des Hurtières, la Combe de Savoie, Chambéry /Albertville coupée par la rivière de l'Arc qui se jette dans celle de l'Isère au niveau du croisement des autoroutes, alors qu'elles prennent chacune leur source  pratiquement au même endroit (à peine 10 km de distance).  Au fond, le massif de la Chartreuse, celui des Bauges, plus à droite avant de retrouver les hauteurs, la ville olympique d'Albertville et, enfin au fond, le Mont Blanc que l'on voit de partout. Vous pourrez mieux le détailler en cliquant dessus, afin de le voir en grand sur une page.
Il  commence à  se faire  un  peu tard, un regard
sur  la photo  permet  de  le  constater  avec  les couleurs magnifiques  de  fin  de  journée, donc direction le sentier qui passe sur les crêtes afin
de  finir   la  boucle,  en   redescendant   comme prévu par  le  Char de  la  Turche. A  notre droite, vue permanente sur  la  vallée et  l'agitation que l'on devine, à notre  gauche, le calme des som - mets, curieux mélange qui donnerait bien envie de rester encore un moment ici mais,toutes les bonnes choses ont une fin, quelques photos et c'est parti... on retourne en ville.
 
Voir accès parking
 
        Altitude départ                 :   1280 m  Tioulévé
              "       Lac Noir              :   2014 m
              "       Petit Arc               :   2365 m
              "       Grand Arc            :   2482 m
        Dénivelé                            :   1202 m
        Temps de marche          :   4 heures environ (aller)  
 
Carte IGN 3432 ET             Voir parcours  
 
Cette  traversée dans les  prés nous amène  rapidement au bord  du  lac Noir qui est superbe,
les  bons  coins  ne  manquent  pas  pour  faire   la  pause  casse-croûte  et, confortablement
allongés, on se laisserait  facilement aller à taper une petite sieste. Quelques pêcheurs sont là, nul doute que le poisson doit être délicieux, loin de toute pollution.
Allez! un petit panorama du lac et direction la montée, sans suivre pour  l'instant le sentier qui y mène, voulant  profiter  du  lac  sous  toutes  ses  facettes. De toute façon, le but  final est en permanence sous les yeux, alors nul risque de se tromper.
Et si nous commencions cette série de randonnées par le début de la Vallée ?  côté bas, à proximité d'Aiguebelle. Ce circuit devrait ravir tout type de randonneur car, on peut se contenter d'aller jusqu'au lac Noir qui est superbe et ne nécessite pas trop de marche; 2 heures environ depuis le parking de Tioulévé, donc accessible à une bonne partie de la famille (avec enfants qui aiment la marche).  Et pendant que les moins courageux font leur sieste au bord du lac, vous pouvez monter ensuite jusqu'au Petit Arc et même au Grand Arc, car son sommet ne sera plus à ce moment-là  qu'à une petite demi-heure de marche du petit.
Le Grand Arc
Voici le sommet atteint avec, la Combe de Savoie, la table d'orientation, puis vue d'Albertville et le Mont Blanc au fond et bien entendu tout ce qui est déjà décrit plus bas. Par chance, pas trop de monde en même temps que nous, ce qui permet de prendre son temps, car l'endroit n'est pas très large (du moins en qui concerne le meilleur angle de vision) et ensuite, il faut bien penser à redescendre.
Il y a peu, la randonnée décrite ci-dessous s'arrêtait au Petit Arc, avec la promesse d'un retour pour aller jusqu'au sommet pourtant proche du Grand Arc. Alors on fait comme au début, en suivant le parcours du Petit Arc, pour la terminer cette fois-ci !
Lors de la première sortie, nous avions pu monter jusqu'au parking de Chanrivet, par une piste assez praticable qui a bien changé depuis, ce qui a pour résultat que le départ est modifié; il suffit de prendre Randens - Montsapey et continuer tout droit jusqu'au bout de la route, au parking de Tioulévé. Ceux qui ont des véhicules plus haut pourront continuer à suivre la piste... à moins que celle-ci soit devenue encore pire que ce qu'elle est actuellement (septembre 2013).  La description ci-dessous correspond au départ de Chanrivet.