Col de Montjoie Hors parc de la Vanoise Col du Cheval Blanc Col des Sarrasins Gd Argentier Belle Plinier Col d'Ambin Lac de Savine Lacs Giaset Fort de Malamot Fort de la Turra Mont Froid Glacier d'Arnès Col des Evettes Lac du Grand Méan Col des Evettes Les lacs Giaset Lac du grand Méan Mont Froid Glacier d'Arnès Fort de Malamot Fort de la Turra Lac de Savine Grand Arc Col de Montjoie Cheval Noir Col de la Croix Glacier Etendard Mont Charvin Col du Bonhomme Perron Encombres Croix des Têtes Aiguille Epaisseur Col des Cerces Pointe des Cerces Col de la Ponsonnière Grand Galibier Col des Béraudes Lacs des glaciers Les Grands lacs Col des Marches Col des Bataillères Pointe des Cerces La Belle Plinier Col d'Ambin Mont Thabor Tour du Gd Argentier Col de la Roue Col du Cheval Blanc Col des Sarrasins Col des Marches Col des Bataillères Lacs des Glaciers Les Grands Lacs Col des Béraudes Col de la Ponsonnière Grand Galibier Cheval Noir Col des Cerces Aiguille de l'Epaisseur Croix des Têtes Gd Perron des Encombres Col du Bonhomme Mont Charvin Glacier de l'Etendard Col de la Croix Le Grand ArcLe Cheval Noir
Après vous être garé sur le parking du col de la Madeleine, prenez la piste de 4X4 qui descend légèrement et remonte immédiatement côté Est, celle-ci mène à l'arrivée des remontées mécaniques et se termine là. J'ai eu beau chercher des panneaux indiquant la randonnée, que nenni rien du tout, pourtant elle mérite d'être signalée car, une fois au sommet, croyez moi, on en prend plein les yeux. Au bout de cette piste, regardez à droite et repérez un sentier qui descend légèrement et longe le flanc de la montagne dans cette partie herbeuse du parcours. Carte IGN 3433 ET (Voir Parcours) Altitude de départ : 2000 m. Altitude col du Cheval Noir : 2527 m. Altitude Cheval Noir : 2832 m. Dénivelé : 832 m. Temps : Environ 3 heures (aller) Panorama: Sur la large piste au départ du col, face au Rocher de Sarvatan, le Gros Villan, Grand pic de la lauzière etc. et la route qui descend en direction de la vallée de la Tarentaise.
Cliquer sur le panorama pour le visualiser pleine page.
Après une petite heure de montée, avec quelques pauses, pas uniquement pour la photo, mais aussi pour les jambes, voici le sommet, que j'ai craint un moment d'avoir grimpé pour rien, étant donné la valse des nuages à ma gauche, me voici rassuré et c'est presque un cri de joie qui a failli m'échapper, à la vue qui s'étalait devant moi. MAGNIFIQUE ! Ce serait trop long de détailler tout ce qui s'étale, à savoir, l'inévitable Mont Blanc, la Cime Caron, le glacier de l'Etendard, une vision sur toute la vallée de la Tarentaise, avec Valmorel au premier plan et bien sûr, le massif de la Lauzière sur lequel je me trouve.
J'ai pu assister à un étrange phénomène (pour moi) car, comme vous pourrez le constater, la ligne de crête à cette endroit forme une véritable barrière que j'ai trouvé très efficace, les nuages étant de plus en plus épais et nombreux se sont agglutinés au ras de la crête sans jamais arriver à passer de l'autre côté, ce qui fait que je suis toujours resté au soleil (j'ai bien sûr pris cette photo au moment où il y en avait le moins), alors que la vallée de la Tarentaise est restée complètement dégagée. Panorama pris depuis les environs du col et si vous décidez de vous arrêter ici, c'est déjà une bonne petite rando mais.... il vous manquera le plus beau quand même!
Les deux petits lacs qui se trouvent un peu plus bas que le col et, comme je dois être un peu maso, je ne peux m'empêcher de descendre une petite centaine de mètres pour les admirer avant de remonter au but final du jour.
Au bout d'un moment, sur ce sentier pour l'instant tranquille, on passe sous le téleski de la côte 2305 et on se dirige tout droit vers ce qui semble être une paroi assez prononcée et...elle l'est. Quand on sait dès le départ qu'il va y avoir un dénivelé de plus de 800 m, il faut bien que ça grimpe un moment et là on est assez bien servi. La montée est du même tonneau jusqu'à l'arrivée au col avec, à un moment, une traversée dans un pierrier où le sentier est facilement repérable grâce aux nombreux cairns qui y ont été érigés. Au bout de deux heures de marche depuis le départ, on atteint le col du Cheval Noir et déjà à cet endroit, on apprécie le paysage, en effet, tout au long de cette montée, on a constamment la même vue sous les yeux, comme sur la photo de dessus, avec au fond, la station de St François qui commence à disparaitre derrière les nuages et à nos pieds, les lacs Blanc et Bleu. Ci-contre: le col est tout proche. Au dessous: La vue que l'on a à partir du col, avec à immédiatement à gauche, le sommet du Cheval Noir que l'on va atteindre en une petite heure.
La Maurienne est une région des Pays de Savoie correspondant à la vallée de l'Arc (la mauvaise rivière) aujourd'hui domptée par un bon nombre de barrages, en général divisée en Maurienne et Haute Maurienne. Elle commence à Aiguebelle, berceau de la Maison de Savoie avec la Chambre, St Jean et St Michel. La Haute Maurienne depuis Modane est une zone importante de passage vers l'Italie, notamment avec le tunnel du Fréjus et la route plus touristique du mont Cenis ouverte seulement quelques mois dans l'année. Le parcours proposé sur cette page se déroule dans le secteur de la Chambre qu'il faudra traverser pour monter jusqu'à un autre col bien connu des cyclistes du Tour de France et des amateurs qui ont encore plus de mérite à mon avis, le col de la Madeleine qui sépare les vallées de Maurien- ne et Tarentaise. L'accès côté Tarentaise s'effectue par la Léchère (Notre Dame de Briançon). Photo: Après avoir traversé la station de Saint François Longchamp, vue en allant au col. Située au sud ouest du Cheval Noir, la commune s'appelait jusqu'en 1969, St-François- sur-Bugeon.